1. Asso­cia­tion « Infor­ma­tion SWAT » (ci-après – l’Association), est des­ti­né au déve­lop­pe­ment des acti­vi­tés et de la stra­té­gie de la poli­tique d’information pour la mise en œuvre des objec­tifs des Nations Unies (ci-après – l’ONU), d’établir des contacts d’affaires, l’échange d’information, d’expertise et d’analyse de la situa­tion.

objec­tifs de l’ONU consa­crés dans la Charte, sont de main­te­nir la paix et la sécu­ri­té inter­na­tio­nales, la pré­ven­tion et l’élimination des menaces à la paix et de répri­mer les actes d’agression, l’ajustement ou le règle­ment des dif­fé­rends inter­na­tio­naux par des moyens paci­fiques, le déve­lop­pe­ment des rela­tions ami­cales entre les nations fon­dées sur le res­pect du prin­cipe de l’égalité des droits et l’autodétermination des peuples ; la coopé­ra­tion inter­na­tio­nale dans les domaines éco­no­mique, social, cultu­rel et huma­ni­taire, la pro­mo­tion et encou­ra­ger le res­pect des droits de l’homme et des liber­tés fon­da­men­tales pour tous, sans dis­tinc­tion de race, de sexe, de langue ou de reli­gion.

2. L’Association est gui­dée par les buts et objec­tifs décou­lant des docu­ments fon­da­teurs des Nations Unies.

3. Les tâches prin­ci­pales de l’Association :

A). Lutte contre l’utilisation des tech­no­lo­gies de l’information pour la pro­pa­gande de l’idéologie du ter­ro­risme,

B). La neu­tra­li­sa­tion de l’information et de l’impact psy­cho­lo­gique visant à éro­der les valeurs spi­ri­tuelles et morales tra­di­tion­nelles,

C). L’amélioration de l’efficacité de la main­te­nance pré­ven­tive des infrac­tions com­mises à l’aide tech­no­lo­gies de l’information et la lutte contre ces infrac­tions,

E). La lutte effi­cace contre l’utilisation des tech­no­lo­gies de l’information à des fins mili­taires et poli­tiques contraires au droit inter­na­tio­nal,

4. Afin de mettre en œuvre les objec­tifs et les tâches ci-des­sus seront orga­ni­sé des confé­rences inter­na­tio­nales et des tables rondes, des sémi­naires de for­ma­tion, des ana­lyses de cas et des inter­views d’experts, ain­si que d’autres acti­vi­tés.

Chef de l’Association – Pro­fes­seur Pana­rin Igor Niko­lae­vich