Troisième rapport public de l’Association des forces spéciales de l’information : « Diplomatie ouverte et guerre hybride »

La pré­sen­ta­tion du troi­sième rap­port public de l’Association des forces spé­ciales de l’information, inti­tu­lée Diplo­ma­tie ouverte et guerre hybride, a eu lieu le 12 décembre 2018 à 18 heures à Gos­ti­ny Dvor (109012, Mos­cou, Ilyin­ka St., 4) .

Depuis le début du XXIe siècle, la diplo­ma­tie publique fait de plus en plus l’objet de l’étude des sciences sociales, mais il existe très peu d’ouvrages scien­ti­fiques sur la diplo­ma­tie publique du point de vue de la science des rela­tions inter­na­tio­nales.

Aujourd’hui, il y a tout lieu de par­ler d’une aggra­va­tion radi­cale de la situa­tion géo­po­li­tique et géoé­co­no­mique dans le monde. La consé­quence en était le risque accru de pro­pa­ga­tion de l’instabilité sur le ter­ri­toire de la Rus­sie, prin­ci­pa­le­ment par l’utilisation de tech­no­lo­gies de guerre hybrides (dés­in­for­ma­tion, ter­ro­risme, etc.).

La par­ti­cu­la­ri­té du troi­sième rap­port est que par­mi les auteurs, il y a des repré­sen­tants non seule­ment des pays de la CEI, mais éga­le­ment d’un pays qui n’a jamais été dans l’espace poli­tique sovié­tique – la Fin­lande.


Edi­té par :

Pana­rin Igor Niko­lae­vich - Pro­fes­seur, doc­teur en sciences poli­tiques, membre titu­laire de l’Académie des sciences mili­taires de la Fédé­ra­tion de Rus­sie, chef de l’association des forces spé­ciales de l’information.

Auteurs dans la com­po­si­tion :

Pana­rin Igor Niko­lae­vich - Pro­fes­seur, doc­teur en sciences poli­tiques, membre titu­laire de l’Académie des sciences mili­taires de la Fédé­ra­tion de Rus­sie, pro­fes­seur hono­raire de l’Université d’État du pétrole de Chine (Bei­jing), pré­sident de l’Association des forces spé­ciales de l’information (Mos­cou).

Bakh­riev Bakh­ri Khur­she­do­vich - Étu­diant de troi­sième cycle, Dépar­te­ment des pro­ces­sus poli­tiques mon­diaux, MGIMO du Minis­tère des affaires étran­gères de la Rus­sie (Dou­chan­bé, Tad­ji­kis­tan).

Beck­man Johan – Doc­teur en sciences sociales et poli­tiques, pro­fes­seur asso­cié à l’Université d’Helsinki (Hel­sin­ki, Fin­lande).

Anna Alek­seyev­na Veli­kaya - Can­di­date en sciences poli­tiques, experte de la Fon­da­tion Gor­cha­ko­va, membre du Conseil consul­ta­tif d’experts pour les pro­grammes sociaux et huma­ni­taires de Ros­so­trud­ni­chest­vo (Mos­cou).

Iva­novs­ky Alexan­der Vla­di­mi­ro­vich - Doc­teur en sciences tech­niques, pro­fes­seur à l’Académie de ges­tion du pré­sident de la Répu­blique de Bié­lo­rus­sie (Minsk).

Likho­no­sov Alexan­der Geron­tie­vich - Doc­teur en sciences poli­tiques, chef du groupe d’experts de l’Académie russe de la fonc­tion publique, Colo­nel (Mos­cou)

Mari­na Mikhai­lov­na Lebe­de­va - Pro­fes­seur, doc­teur en sciences poli­tiques, res­pon­sable. Dépar­te­ment des pro­ces­sus poli­tiques mon­diaux MGIMO du Minis­tère des affaires étran­gères de la Rus­sie (Mos­cou).

Mel­ni­ko­va Olga Andreev­na - Conseillère à l’ambassade de Rus­sie en Répu­blique popu­laire de Chine, chef du bureau de repré­sen­ta­tion de Ros­so­trud­ni­chest­vo en Répu­blique popu­laire de Chine, étu­diante de troi­sième cycle du dépar­te­ment des rela­tions inter­na­tio­nales de l’Académie diplo­ma­tique du minis­tère des Affaires étran­gères de la Rus­sie (Bei­jing).

Dmi­try Popov - Can­di­dat en droit, cher­cheur prin­ci­pal à l’Institut russe d’études stra­té­giques (Kras­no­dar).

Alexan­der V. Sha­ri­kov - Pro­fes­seur à l’Université natio­nale de la recherche « École supé­rieure d’économie », membre de l’Académie inter­na­tio­nale de la télé­vi­sion et de la radio, rédac­teur en chef adjoint de la revue « Com­mu­ni­ca­tions.Médias Desi­gn ”(Mos­cou).


Table des matières

1. Diplo­ma­tie publique : carac­té­ri­sa­tion du concept et approches de base.

2. La rela­tion entre diplo­ma­tie publique et guerre hybride.

  1. « Soft power » et guerre hybride.

3.1. « Soft power » vs pro­pa­gande.

3.2 Le « soft power » dans le pro­ces­sus édu­ca­tif de l’OTAN, en tant qu’élément de la guerre hybride

3.3. Gérer les groupes de réseau­tage com­mu­nau­taires au niveau local.

  1. Menaces hybrides et infor­ma­tion­nelles d’un nou­veau type. Opé­ra­tions spé­ciales anti-russes de la guerre hybride des ser­vices de ren­sei­gne­ment occi­den­taux.

Nou­velles orga­ni­sa­tions et struc­tures.

Ana­lyse

Les résul­tats

5. “Soft power” et diplo­ma­tie publique – l’approche russe.

  1. Radio­dif­fu­sion en langue russe à l’étranger.

7. Diplo­ma­tie publique amé­ri­caine.

Pro­messe

Struc­tures auto­ri­sées.

Public cible.

Conclu­sion

8. Diplo­ma­tie numé­rique USA.

9. Par­ti­cu­la­ri­tés de la diplo­ma­tie publique des prin­ci­paux acteurs mon­diaux en Asie cen­trale (sur l’exemple de la Fédé­ra­tion de Rus­sie, des États-Unis et de la Chine)

Contexte en Asie cen­trale pour la pro­jec­tion du « soft power ».

Diplo­ma­tie publique russe en Asie cen­trale.

Diplo­ma­tie publique amé­ri­caine en Asie cen­trale.

Direc­tion de la diplo­ma­tie publique en Asie cen­trale.

Conclu­sion

APPLICATIONS

MEMORANDUM sur la créa­tion de l’association « Infor­ma­tion Spe­cial Forces ».

Les buts et objec­tifs de l’association « Infor­ma­tion Spe­cial Forces ».

Charte de l’information des Nations Unies.


Voir Rapport Rapport.

https://youtu.be/xNehtqol94Q

<em> <strong> Com­ment télé­char­ger le rap­port com­plet </ strong> </ em>

Pour le texte com­plet du rap­port, veuillez indi­quer votre nom, pré­nom, numé­ro de télé­phone et adresse élec­tro­nique dans les com­men­taires.

Pour les membres de la presse, le télé­char­ge­ment est gra­tuit. Pour les autres spé­cia­listes, nous vous deman­dons de payer le don sur la page http://yasobe.ru/na/infospecnaz et de le contac­ter par cour­rier élec­tro­nique : pressa@infospecnaz.org. Les fonds seront diri­gés vers la publi­ca­tion des rap­ports de l’association.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *