Rapport public de l’association « Information Special Forces » La guerre hybride : passé et présent

Auteurs dans la com­po­si­tion :

Pana­rin Igor Niko­lae­vich - Pro­fes­seur, doc­teur en sciences poli­tiques, membre titu­laire de l’Académie des sciences mili­taires de la Fédé­ra­tion de Rus­sie, pré­sident de l’Association des forces spé­ciales de l’information.

Bar­tosh Alexan­der Alexan­dro­vich - Membre cor­res­pon­dant de l’Académie des sciences mili­taires de la Fédé­ra­tion de Rus­sie.

Gri­go­riev Vita­ly Rober­to­vich - Can­di­dat en sciences tech­niques , chef du dépar­te­ment MTH (MIREA)

Andrei Ana­to­lye­vich Kazant­sev – Doc­teur en sciences poli­tiques, ch. Cher­cheur et direc­teur du centre IMI MGIMO, MFA de Rus­sie.

Vla­di­mir N. Kolo­tov - doc­teur en sciences his­to­riques, chef du dépar­te­ment de l’université d’État de Saint-Péters­bourg.

Kli­mov Ser­gey Mikhai­lo­vich - Pro­fes­seur à la MGTU. N.E. Bau­ma­na, Dr. Sciences tech­niques

Igor Loba­nov - Membre titu­laire de l’Académie des sciences mili­taires, doc­teur en sciences poli­tiques, pro­fes­seur agré­gé de l’état-major du ser­vice d’État.

Alexan­der Orlov, cher­cheur prin­ci­pal à l’Institut d’études inter­na­tio­nales (IMI), Uni­ver­si­té MGIMO, Minis­tère des affaires étran­gères de la Rus­sie,

Chvar­kov Ser­gey Vasi­lye­vich - Chef adjoint de l’Académie mili­taire de l’état-major des forces armées de la Fédé­ra­tion de Rus­sie pour la recherche, Dr. Sciences mili­taires, Lieu­te­nant-géné­ral.

Tro­shin Dmi­try Vla­di­mi­ro­vich - Can­di­dat en sciences tech­niques. Cher­cheur prin­ci­pal, Ins­ti­tut de poli­tique éco­no­mique et de sécu­ri­té éco­no­mique, Uni­ver­si­té finan­cière rele­vant du gou­ver­ne­ment de la Fédé­ra­tion de Rus­sie

Chu­ri­lov Ser­gey Ana­to­lye­vich - Direc­teur du Centre natio­nal de lutte contre le ter­ro­risme et l’extrémisme dans l’environnement édu­ca­tif et Inter­net (Ros­tov-sur-le-Don).

Contenu du rapport

  1. La  » guerre hybride » en tant que nou­velle forme de confron­ta­tion entre États.

1.1. Chan­ger l’équilibre des types de lutte mili­taires et non mili­taires dans les conflits contem­po­rains.

Fac­teurs de trans­for­ma­tion de la guerre moderne.

Les dimen­sions de la « guerre hybride » en tant que nou­velle forme de confron­ta­tion inter­éta­tique

Sur l’inapplicabilité des normes du droit inter­na­tio­nal moderne à la « guerre hybride »

Fac­teurs déter­mi­nant le choix d’un pays comme objet d’agression « hybride »

La « guerre hybride » comme menace pour la sécu­ri­té natio­nale de la Rus­sie

Adap­ta­tion du sys­tème visant à assu­rer la sécu­ri­té natio­nale de la Rus­sie aux défis et aux menaces géné­rés par la « guerre hybride ».

1.2. Les États-Unis et l’OTAN sont les prin­ci­pales sources de menaces « hybrides ».

2. L’arc d’instabilité eur­asien, l’un des prin­ci­paux outils de la guerre hybride en Eur­asie

3. La théo­rie de la « guerre hybride ».

3.1. Qu’est-ce qu’une « guerre hybride » ?
Coup d’Etat de février.
3.2 Guerre hybride géo­po­li­tique. Types de guerre hybride.

  1. Ques­tions d’actualité concer­nant l’utilisation des forces armées de la Fédé­ra­tion de Rus­sie dans les « guerres hybrides »
  2. Sphère d’information et « guerre hybride ».

5.1. Modèles de menace de la tech­no­lo­gie de l’information conjointe et de l’information psy­cho­lo­gique dans les « guerres hybrides ».
5.2. Le rôle des res­sources sociales vir­tuelles de l’Internet dans de véri­tables « guerres hybrides »

A. Carac­té­ris­tiques des réseaux sociaux en tant qu’environnement de ges­tion de l’opinion publique
B. Ana­lyse des pos­si­bi­li­tés d’utilisation par les cyber­cri­mi­nels et les ser­vices spé­ciaux de réseaux sociaux infor­ma­tiques à des fins des­truc­trices.
B. Modèle d’utilisation du réseau social Twit­ter des cyber­cri­mi­nels à des fins des­truc­trices
Consi­dé­ra­tions finales.

5.3. Les opé­ra­tions cyber­né­tiques en tant que forme de « guerre hybride ».
5.4. « Types modernes de stra­té­gies de confron­ta­tion d’informations via Inter­net »

Les prin­ci­pales ten­dances de la socié­té de l’information glo­bale.
Confron­ta­tion d’informations. Types de stra­té­gies.

  1. Le ter­ro­risme comme outil de « guerres hybrides ».
  2. Déve­lop­pe­ment de la coopé­ra­tion dans le contexte de « guerre hybride ».

Télé­char­ger le rap­port com­plet